Article ‘Lionel Couture’

Gilles Latulippe au Gala Olivier Guimond le 20 juin 1966

Mardi 23 septembre 2014

Ce 23 septembre 2014, une nouvelle a créé une onde de choc ressentie partout au Québec. Le comédien, Gilles Latulippe est décédé à l’âge de 77 ans. Ma première réaction après avoir appris la nouvelle, a été d’avoir une pensée pour l’un de ses grands amis, le photographe Roland Lachance (Roland de Québec). Je lui ai envoyé un courriel dans les minutes suivantes dans lequel je lui écris : « À mon souvenir, vous étiez très proches, comme des frères. D’une seule pression sur un bouton de votre téléphone vous pouviez lui parler. Dorénavant, d’une simple pensée pour lui, vous pourrez toujours lui parler…et il sera à l’écoute. »

Je dois vous dire, que j’ai eu, grâce à Roland, l’occasion de passer une journée mémorable en compagnie de monsieur Latulippe en 2005. Ce jour-là, monsieur Latulippe devait faire la promotion de son livre « Drôle en titi ». Roland, comme il le faisait toujours, conduisait monsieur Latulippe dans les différents médias, où ce dernier donnait des entrevues. Mais voilà, qu’un bris mécanique, vient perturber les projets des deux amis. C’est à ce moment que j’ai reçu un appel de Roland qui me demandait si je pouvais prendre la relève pour permettre à monsieur Latulippe de poursuivre ses visites dans les médias et de le mener à sa séance de signature à la librairie Charbourg au centre commercial Carrefour Charlesbourg. Je ne me suis pas fait prier pour accepter. D’ailleurs je remercie encore Roland, d’avoir pensé à moi ce jour-là.

Juste avant sa séance de signature, monsieur Latulippe et moi avions soupé au restaurant, Le Grand Bourg. Je me souviens d’ailleurs de la réaction de l’hôtesse qui est venue nous accueillir. Toute ébahie elle lui a demandé « êtes-vous la personne que je crois » il lui a simplement répondu « oui, madame ». La nouvelle de la présence de monsieur Latulippe a fait le tour du restaurant assez vite et quelques personnes sont venues à notre table pour le saluer.

Plus tard, dans la soirée, mes parents sont venus nous rejoindre à la librairie. Mon père et monsieur Latulippe ont eu beaucoup de plaisir à parler de golf et surtout d’anecdotes cocasses qu’ils ont vécues sur certains parcours.

Donc, pour souligner cette journée consacrée à ce grand comédien québécois. Je vous présente quelques photos du Gala Olivier Guimond qui a eu lieu le 20 juin 1966 auquel participait un jeune comédien talentueux de 29 ans, Gilles Latulippe. Les photographies ont été réalisées par Lionel Couture du Studio Couture de Saint-Agapit.

Vous pouvez également trouver des photos de Gilles Latulippe, réalisées par son ami Roland Lachance (Roland de Québec), le photographe des artistes en copiant le lien suivant dans votre barre d’adresse et en inscrivant Latulippe dans mot recherché seulement si les photos n’apparaissent pas tout de suite:

http://www.quebecparroland.com/recherche.html?t=search&tp=1

Les comédiens, Denis Drouin et Gilles Latulippe

Les comédiens Gilles Latulippe, Denis Drouin et Paul Berval en compagnie d'un homme non identifié

L'animateur de la soirée, Saint-Georges Côté accueille Gilles Latulippe sur la scène du Colisée de Québec

Les comédiens Paul Berval et Gilles Latulippe sur la scène du Colisée de Québec

Les comédiens Paul Berval et Gilles Latulippe sur la scène du Colisée de Québec

Les comédiens Paul Berval, Gilles Latulippe et Denis Drouin sur la scène du Colisée de Québec

Les comédiens Paul Berval, Gilles Latulippe et Denis Drouin sur la scène du Colisée de Québec

Couverture du livre "Drôle en titi" de Gilles Latulippe

Signature de Gilles Latulippe dans ma copie du livre "Drôle en titi"

Merci

Jocelyn Paquet

Les Archives du Photographe

Carte postale COLLECTION ART. Les séries 7 et 8 sont arrivées

Dimanche 16 septembre 2012
Vous avez été patients et votre patience est maintenant récompensée. Les séries 7 et 8 des cartes postales COLLECTION ART sont présentement distribuées dans nos principaux points de vente à Québec et Montréal (voir la liste de nos partenaires). Les deux séries totalisent 231 nouveaux modèles qui s’ajoutent aux 525 modèles existants
Si vous êtes intéressés à acquérir nos cartes via ce site ou d’avoir un aperçu des différents modèles qui composent les deux séries, il nous sera possible de vous envoyer une copie en PDF de notre catalogue.

Voici quelques échantillons que je vous propose dans les séries 7 et 8.

La série 7 :

La série devait être livrée à l’origine au mois de novembre 2010. Mais un événement inattendu dont je vous ai déjà parlé sur ce site, la maladie et le décès de ma mère, a eu pour conséquence de retarder la sortie. Même si les cartes ont été complétées en 2012, les 82 premières cartes de la série sont datées de 2010. Elles comprennent quelques cartes réalisées en 2011 mais datées de 2010.

131 cartes ont été réalisées pour cette série. Elle se compose de 37 photos couleurs et 94 photos noir et blanc. Les photos ont été puisées dans les fonds de la collection initiale des Archives du Photographe et ceux de Georges Beullac, Lefaivre & Desroches, Lionel Couture (Studio Couture), Joffre Plamondon, Charles-Henri Leclerc et votre serviteur Jocelyn Paquet.

Les thématiques sont variées et parfois historiques. Voici quelques pièces choisies.

7-4 : Le FRANCONIA échoué sur la rive de Sainte-Pétronille de l’Île d’Orléans, le 12 juillet 1950. Photographe, Charles-Henri Leclerc.

7-12 : Le temps des sucres, vers 1925

7-25 : Le lac Louise en Colombie-Britannique, vers 1955

7-37 : La chute Montmorency et la Dominion Textile, 2 août 1976. Photographe Charles-Henri Leclerc

7-47 : La visite du Pape Jean-Paul II à Québec, 9 septembre 1984. Photographe Lefaivre & Desroches

7-51 : Le pont couvert entre Maria et New Richmond en Gaspésie, 2 août 1953. Ce pont est incendié deux jours après.

7-63 : Procession de la fête Dieu en 1955 à Limoilou. Photographe Lefaivre & Desroches

7-78 : Le restaurant flottant « Princess Louise » à Los Angeles en août 1985. *Le mot PRINCESS sur la carte apparaît sans la lettre « i », c’est mon erreur.

7-86 : Une standardiste en 1961. Photographe Joffre Plamondon

7-98 : Un hydravion de Havilland FOX MOTH à Sainte-Agathe en 1935. Photographe Georges Beullac

7-104 : Casse-Croûte à Laurier-Station, 1er juin 1964. Photographe Joffre Plamondon

7-117 : Un duo inoubliable Olivier Guimond et Denis Drouin le 20 juin 1966 au Colisée de Québec. Photographe Lionel Couture

7-124 : Le club de golf de Lotbinière à Saint-Agapit en 1962. Photographe Lionel Couture

7-130 : Les employés de l’imprimerie Tremblay & Dion à Québec, 17 février 1954. Photographe Lefaivre & Desroches

La série 8 :

Cette série est un hommage à Georges Beullac pour l’ensemble de son œuvre. Les images de ce photographe démontrent son intérêt pour son époque. C’est autant un travail de photographie qu’une approche ethnologique par l’image. Nous n’avons qu’à nous remémorer les détails qu’il réalisa sur la Bugatti et l’Hispano-Suiza que je vous ai déjà présentés sur ce site.

100 cartes composent la série 8. Les thématiques sont nombreuses, la famille, le travail, paysages urbains, paysages ruraux, animaux, la guerre 39-45, personnalités et le transport, thématique pour laquelle il y a des sous-thématiques comme l’automobile, le train, l’avion, le bateau, le sous-marin, etc.

Voici quelques exemples tirés de la collection

8-7 : La locomotive à vapeur numéro 1396 à la gare de Baie-Saint-Paul en 1933. Photographe Georges Beullac

8-9 : Construction de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal en 1937. Photographe Georges Beullac

8-13 : Un navire de guerre HMCS RENARD (S13) en 1943. Photographe Georges Beullac

8-21 : Angle des rues Sainte-Catherine Ouest et Bishop à Montréal en 1946. Photographe Georges Beullac

8-22 : Hangar de la compagnie Trans-Canada Air Lines en 1943. Photographe Georges Beullac

8-39 : Le roi Georges VI et la reine mère à Montréal en 1939. Photographe Georges Beullac

8-46 :Saint-Irenée dans Charlevoix en 1947. Photographe Georges Beullac

8-51 : La Princesse Élisabeth à Montréal en 1951. Photographe Georges Beullac

8-61 : Caserne de pompier numéro 30 sur l’avenue Laurier à Montréal en 1942. Photographe Georges Beullac

8-73 : Le Canadian Conqueror au chantier maritime de Sorel en 1947. Photographe Georges Beullac

8-87 : Les foins à Sainte-Agathe-des-Monts en 1943. Photographe Georges Beullac

8-97 : Intérieur d’autrefois en 1946. Photographe Georges Beullac

Vous savez que vous pouvez commander des agrandissements de nos cartes postales puisqu’elles sont réalisées à partir des négatifs originaux.
Merci
Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe

La belle époque des Hôtels-Motels

Mercredi 10 août 2011

Comme plusieurs d’entre-vous, j’ai pris quelques semaines de vacances récemment. Avec le plus jeune de nos enfants et ma conjointe, nous avons visité la ville de Boston. Là-bas, nous avons séjourné dans un petit hôtel et cela m’a donné l’idée de vous présenter l’une des thématiques que j’ai développée avec la série de cartes postales « COLLECTION ART ».

Vous souvenez vous de la belle époque des petits  hôtels-motels que l’on trouvait partout le long des routes principales à l’entrée des villages. Bien sûr, il en subsiste encore plusieurs de nos jours, mais la construction des grandes autoroutes à partir du début des années 1960 a eu pour effet d’en faire disparaître un grand nombre.

Voici donc en souvenir quelques hôtels-motels que vous pouvez retrouver aussi sous format cartes postales (pour cela veuillez consulter la section partenaire de ce site).

Le motel Perçé à Percé le 18 août 1966

Hôtel-Motel "Le Pignon" de Saint-Appolinaire en 1964. Photographe, Lionel Couture.

Hôtel "Manoir des Érables" à Saint-Agapit en 1971. Photographe Lionel Couture

Motel "L'Aristocrate" à Sainte-Foy le 30 septembre1964

Hôtel-Motel "Le Carillon" à Sainte-Foy le 11 avril 1960. Photographe Lefaivre & Desroches

Hôtel "La Normandie" à Percé vers 1955

Motel "Du Pont" à Sainte-Foy le 6 mai 1962. Photographe Lefaivre & Desroches

Merci,
Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe

Le mois des tempêtes

Dimanche 6 mars 2011

C’est bien connu des québécois, le mois de mars, c’est le mois des tempêtes dans la belle Province. Le tapis blanc de l’hiver force les habitants du Québec à s’adapter et parfois à user d’imagination pour passer à travers cette période. Certains d’entres-nous ont trouvé la solution facile, car, ils détestent la neige au point d’aller passer leurs hivers en Floride. Bien sûr, encore faut-il en avoir les moyens. Mais il y a ceux qui bénissent presque la neige pour des raisons comme les sports d’hiver, ski, raquette, patinage et autres. Pour les enfants c’est la saison des balles de neige et des forts souterrains, malgré les mises en garde des parents. Il ne faut surtout pas oublier le pelletage qui une fois terminé, nous fait apprécier un bon liquide chaud à boire. Pour moi c’est le chocolat chaud qui a la cote.

Mais l’hiver c’est aussi la surprise de voir à quel point, notre décor sera changé. Tout dépend des précipitations restées au sol. Nos hivers d’aujourd’hui semblent moins rigoureux que nos hivers d’antan, mais nous avons encore droit à de bonnes bordées.

Personnellement, je vous avoue que je me classe du côté de ceux qui ne sont pas friands de neige et je m’étonne de vous écrire sur ce sujet. Mais j’ai ici, au Québec, plusieurs amis et connaissances qui viennent de régions éloignées comme le Sud de la France, l’Algérie, la Tunisie, l’Afrique, la Chine et l’Amérique du Sud. De plus je sais que plusieurs des habitués de ce site n’ont jamais vu un hiver québécois.

Pour ces raisons, je vous présente quelques scènes hivernales que l’on observe dans la collection de cartes postales “Collection Art” que j’ai publiée depuis 2004. Malgré, ce que je vous disais dans l’article précédent en rapport à la série 7 qui est présentement en production. Je vous dévoile dans la présente chronique, une carte qui fait  partie de la prochaine série.

Série 1 no 28: Côte de la Fabrique à Québec vers 1890. Photographe, T.H. McAllister

Série 2 no 3: Groupe de Raquetteurs à la Gare de Beaupré, vers 1910. Photographe, Samuel H. Kennedy

Série 2 no 27: Goélette "St-François" dans Charlevoix, le 3 janvier 1973. Photographe, Jean Trudel (Ethnologue)

Série 3 no 30: Les pompiers du quartier St-Sauveur et un monument de neige, le 11 janvier 1955. Photographe, Lefaivre & Desroches

Série 3 no 32: Le temps des sucres à St-Siméon vers 1945. Photographe, Solange Boies

Voiture taxi d'hiver de F. Grenier à Val-d'Or, vers 1940. Photographe inconnu

Série 4 no 8: Québec en hiver en 2001. Photographe, Jocelyn Paquet

Série 4 no 82: Monument Short-Wallick et le manège militaire vers 1955. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 4 no 90: Place d'Youville et la Porte St-Jean vers 1955. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 4 no 101: Une ruelle de Limoilou sous la neige en 1948. Photographe, Clermond Desroches.

Série 5 no 45: Église Saint-Charles de Limoilou en 1952. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 5 no 70: Bataille de boules de neige le 8 décembre 1952. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 5 no 90: Course de 4X4 sur la rivière St-Charles à Québec en février 1978. Photographe, Gaetan Arseneault.

Série 6 no 2: La rue Sous-le-Cap à Québec le 19 janvier 1955. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 6 no 25: Patineurs à l'Esplanade sur la rue D'Auteuil à Québec en 1923. Photographe inconnu.

Série 6 no 35: Monuments de neige sur la rue Ste-Thérèse à Québec, le 14 février 1976. Photographe, Jean Trudel.

Série 6 no 38: Paysage hivernal sur la route 138 dans Portneuf, le 2 février 1975. Photographe, Jean Trudel.

Série 6 no 43: Maison du Service National de la Faune à St-Joachim, le 5 mars 1975. Photographe, Jean Trudel.

Série 6 no 58: Après la tempête sur la 3e Avenue sous le viaduc du boulevard de la Capitale en avril 1975. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 6 no 60: Autobus dans le fossé, le 8 février 1964. Photographe, Lionel Couture.

Série 6 no 63: Équipe de Léo-T. Julien pour la course en canot sur le Fleuve St-Laurent, le 23 février 1963. Photographe, Lefaivre & Desroches.

Série 7 no 5 (recto): Le Château du Lac-Beauport en 1953. Photographe, Clermond Desroches.

Série 7 no 5 (verso): Le Château du Lac-Beauport en 1953. Photographe, Clermond Desroches.

Merci et à bientôt

Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe