Article ‘Georges Beullac’

Carte postale COLLECTION ART. Les séries 7 et 8 sont arrivées

Dimanche 16 septembre 2012
Vous avez été patients et votre patience est maintenant récompensée. Les séries 7 et 8 des cartes postales COLLECTION ART sont présentement distribuées dans nos principaux points de vente à Québec et Montréal (voir la liste de nos partenaires). Les deux séries totalisent 231 nouveaux modèles qui s’ajoutent aux 525 modèles existants
Si vous êtes intéressés à acquérir nos cartes via ce site ou d’avoir un aperçu des différents modèles qui composent les deux séries, il nous sera possible de vous envoyer une copie en PDF de notre catalogue.

Voici quelques échantillons que je vous propose dans les séries 7 et 8.

La série 7 :

La série devait être livrée à l’origine au mois de novembre 2010. Mais un événement inattendu dont je vous ai déjà parlé sur ce site, la maladie et le décès de ma mère, a eu pour conséquence de retarder la sortie. Même si les cartes ont été complétées en 2012, les 82 premières cartes de la série sont datées de 2010. Elles comprennent quelques cartes réalisées en 2011 mais datées de 2010.

131 cartes ont été réalisées pour cette série. Elle se compose de 37 photos couleurs et 94 photos noir et blanc. Les photos ont été puisées dans les fonds de la collection initiale des Archives du Photographe et ceux de Georges Beullac, Lefaivre & Desroches, Lionel Couture (Studio Couture), Joffre Plamondon, Charles-Henri Leclerc et votre serviteur Jocelyn Paquet.

Les thématiques sont variées et parfois historiques. Voici quelques pièces choisies.

7-4 : Le FRANCONIA échoué sur la rive de Sainte-Pétronille de l’Île d’Orléans, le 12 juillet 1950. Photographe, Charles-Henri Leclerc.

7-12 : Le temps des sucres, vers 1925

7-25 : Le lac Louise en Colombie-Britannique, vers 1955

7-37 : La chute Montmorency et la Dominion Textile, 2 août 1976. Photographe Charles-Henri Leclerc

7-47 : La visite du Pape Jean-Paul II à Québec, 9 septembre 1984. Photographe Lefaivre & Desroches

7-51 : Le pont couvert entre Maria et New Richmond en Gaspésie, 2 août 1953. Ce pont est incendié deux jours après.

7-63 : Procession de la fête Dieu en 1955 à Limoilou. Photographe Lefaivre & Desroches

7-78 : Le restaurant flottant « Princess Louise » à Los Angeles en août 1985. *Le mot PRINCESS sur la carte apparaît sans la lettre « i », c’est mon erreur.

7-86 : Une standardiste en 1961. Photographe Joffre Plamondon

7-98 : Un hydravion de Havilland FOX MOTH à Sainte-Agathe en 1935. Photographe Georges Beullac

7-104 : Casse-Croûte à Laurier-Station, 1er juin 1964. Photographe Joffre Plamondon

7-117 : Un duo inoubliable Olivier Guimond et Denis Drouin le 20 juin 1966 au Colisée de Québec. Photographe Lionel Couture

7-124 : Le club de golf de Lotbinière à Saint-Agapit en 1962. Photographe Lionel Couture

7-130 : Les employés de l’imprimerie Tremblay & Dion à Québec, 17 février 1954. Photographe Lefaivre & Desroches

La série 8 :

Cette série est un hommage à Georges Beullac pour l’ensemble de son œuvre. Les images de ce photographe démontrent son intérêt pour son époque. C’est autant un travail de photographie qu’une approche ethnologique par l’image. Nous n’avons qu’à nous remémorer les détails qu’il réalisa sur la Bugatti et l’Hispano-Suiza que je vous ai déjà présentés sur ce site.

100 cartes composent la série 8. Les thématiques sont nombreuses, la famille, le travail, paysages urbains, paysages ruraux, animaux, la guerre 39-45, personnalités et le transport, thématique pour laquelle il y a des sous-thématiques comme l’automobile, le train, l’avion, le bateau, le sous-marin, etc.

Voici quelques exemples tirés de la collection

8-7 : La locomotive à vapeur numéro 1396 à la gare de Baie-Saint-Paul en 1933. Photographe Georges Beullac

8-9 : Construction de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal en 1937. Photographe Georges Beullac

8-13 : Un navire de guerre HMCS RENARD (S13) en 1943. Photographe Georges Beullac

8-21 : Angle des rues Sainte-Catherine Ouest et Bishop à Montréal en 1946. Photographe Georges Beullac

8-22 : Hangar de la compagnie Trans-Canada Air Lines en 1943. Photographe Georges Beullac

8-39 : Le roi Georges VI et la reine mère à Montréal en 1939. Photographe Georges Beullac

8-46 :Saint-Irenée dans Charlevoix en 1947. Photographe Georges Beullac

8-51 : La Princesse Élisabeth à Montréal en 1951. Photographe Georges Beullac

8-61 : Caserne de pompier numéro 30 sur l’avenue Laurier à Montréal en 1942. Photographe Georges Beullac

8-73 : Le Canadian Conqueror au chantier maritime de Sorel en 1947. Photographe Georges Beullac

8-87 : Les foins à Sainte-Agathe-des-Monts en 1943. Photographe Georges Beullac

8-97 : Intérieur d’autrefois en 1946. Photographe Georges Beullac

Vous savez que vous pouvez commander des agrandissements de nos cartes postales puisqu’elles sont réalisées à partir des négatifs originaux.
Merci
Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe

Les amis de Saint-Denys Garneau

Mardi 4 septembre 2012

Je ne sais pas encore si ce billet est le dernier que je consacre à cet artiste dont nous commémorons le centième anniversaire de naissance cette année. Je suis néanmoins tenté de vous faire découvrir non pas Saint-Denys Garneau, mais plutôt son univers par ses amis et son manoir à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Les gens qui connaissent l’auteur par ses peintures et sa poésie, savent déjà que Saint-Denys Garneau entretenait dans les années 30, des liens solides avec Claude Hurtubise, Robert Élie et Jean Lemoyne. Le point d’union de ces grands personnages était une revue, La Relève (http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Rel%C3%A8ve_(revue)), fondée par Claude Hurtubise, Paul Beaulieu et Claude Charbonneau.

Bien sûr, il y a un autre camarade dans le décor, trop souvent dans l’ombre de ces hommes et pourtant toujours présent. Je parle ici de Georges Beullac qui est sûrement l’une des rares personnes à avoir réalisé autant de photos de Saint-Denys Garneau. Il faut aussi noter que toutes les images que vous allez voir dans ce billet ont été réalisées par Georges Beullac. De plus, le prochain billet que je publierai, non pas dans approximativement un mois, mais d’ici une semaine, portera en partie sur monsieur Beullac, mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

Commençons par l’auteur de ces images rares et riches d’informations…

Georges Beullac (1911-1974)

Pierre Georges Ovide Beullac naît le 19 juillet 1911 à Montréal et meurt au début du mois de mai 1974. Il est l’unique enfant de Joseph Célestin Marcel Beullac et d’Alice Gravel. Comme le décrivait sa cousine Josette Leman-Dupuis dans son livre DUPUIS FRÈRES, le magasin du peuple : plus d’un siècle de fierté québécoise, Georges était un homme à la santé fragile, il était né bleu. Son père est décédé en 1918, des suites de la guerre, c’est donc sa mère qui l’éleva seule, dans le grand confort que lui procurait sa vie de rentière. Georges se mit à pratiquer la photographie à la fin des années 20 et ce pour les 30 années suivantes. Il appréciait particulièrement les clichés de Montréal et de Sainte-Agathe-des-Monts.

Sa passion pour la photographie a disparu en même temps que sa mère en 1957. Nous pourrons apprécier quelques réalisations de Georges dans le prochain billet. Pour l’instant, je vous présente pour la première fois, l’homme derrière la caméra, celui dont le nom revient ici et là dans les correspondances que nous a laissées Hector de Saint-Denys Garneau, Georges Beullac.


Georges Beullac en 1936
Georges Beullac en 1943
Georges Beullac en 1944

Claude Hurtubise (1914-1999)

Claude Hurtubise est connu comme étant l’éditeur qui a fondé la maison d’édition qui a porté son nom et qui continue de nos jours sous l’appellation HMH. Comme je le disais plus haut, il est le cofondateur de la revue La Relève et ce que vous ne savez peut-être pas, il est le cousin propre de Georges Beullac.

Claude Hurtubise en 1937

Claude Hurtubise en 1940

Claude Hurtubise en 1944

Jean Lemoyne (1913-1996)

Cet homme a pratiqué plusieurs métiers, nous a laissé plusieurs écrits et fut aussi Sénateur pour le Parti libéral du Canada de 1982 à 1988. Grand ami de Saint-Denys Garneau, leurs relations étaient malgré cela, parfois tumultueuse.

Jean Lemoyne en 1939

Jean Lemoyne en 1943

Jean Lemoyne en 1943

Robert Élie (1915-1973)

Romancier, Essayiste et dramatuge. Il collabore à la Relève.

Robert Élie en 1937

Robert Élie en 1937

Robert Élie en 1937

Le Manoir

C’est dans cette résidence de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier que Saint-Denys Garneau a passée les dernières années de sa vie. Les images suivantes ont été réalisées en 1933.

Le Manoir de Saint-Denys Garneau à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Le Manoir de Saint-Denys Garneau à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Le Manoir de Saint-Denys Garneau à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Hector de Saint-Denys Garneau (2)

Samedi 21 juillet 2012

Hector de Saint-Denys Garneau, le peintre et poète né à Montréal le 13 juin 1912 et décédé à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier le 24 octobre 1943 aurait eu 100 ans cette année.

Le 18 juillet 2011, je vous ai fait connaître via ce site des images inédites de cette personnalité. Depuis, j’ai découvert d’autres images intéressantes dans ce même fonds de négatifs réalisés par Georges Beullac. Encore une fois, j’ai le plaisir de partager avec vous, ces récentes découvertes.

Hector de Saint-Denys Garneau en 1937. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau en 1937. Photographe, Georges Beullac

Robert Élie et Hector de Saint-Denys Garneau en 1937. Photographe, Georges Beullac

En bateau, Jean Lemoyne, assis en avant et Hector de Saint-Denys Garneau, saluant en 1937. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau en 1937 se préparant à une excursion à bord du Béloeil. Photographe, Georges Beullac

Jean Lemoyne et Hector de Saint-Denys Garneau sur une moto "INDIAN"en 1940, devant la résidence d'été de la famille Beullac à Sainte-Agathe-des-Monts sur la rue Athanase-David. Photographe, Georges Beullac

Jean Lemoyne et Hector de Saint-Denys Garneau en 1940. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau peignant une toile sur la rue Saint-Joseph à Baie-Saint-Paul en 1933. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau au débarcadaire de la "Clarke Steamship Company" à Québec en 1933. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau se prépare à griller une cigarette en 1938. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau dans un moment de détente dans le salon de son ami Georges Beullac sur l'Avenue Mount Stephen à Westmount en 1937. Photographe, Georges Beullac

Hector de Saint-Denys Garneau, songeur en 1938. Photographe, Georges Beullac

L'église et l'ancien pont de fer de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier en 1933 où Hector de Saint-Denys Garneau connaîtra une fin tragique en 1943. Photographe, Georges Beullac

La croix funéraire où reposent Hector de Saint-Denys Garneau et sa cousine, Anne Hébert à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Photographe, Jocelyn Paquet, 2012.

La plaque d'Hector de Saint-Denys Garneau sur la croix funéraire. Photographe, Jocelyn Paquet, 2012.

À la prochaine

Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe

Voiture de prestige américaine, la « CADILLAC »

Dimanche 3 juin 2012
Mon père qui est le neuvième enfant d’une famille modeste, me disait que dans son jeune temps, les seules personnes qui avaient le privilège d’avoir une Cadillac étaient de familles bourgeoises et que les seules possibilités pour les gens moins nantis de faire un tour en Cadillac étaient l’ambulance ou le corbillard.

De nos jours, cela est moins vrai. Cette marque de prestige a su s’adapter et offre une gamme de produits et des possibilités de paiements plus accessibles aux gens de revenus moyens. De plus, en ce qui concerne les ambulances, il y a plusieurs années déjà que les Cadillac ont été remplacées par des camions. Pour ce qui est des corbillards, la chose demeure vraie en partie, car d’autres modèles essaient de prendre ce marché réservé presque exclusivement à la marque depuis plusieurs décennies.

Comme beaucoup d’entre-vous, j’aime les voitures anciennes et mon entreprise me donne l’occasion de partager avec vous quelques images en souvenirs de ces belles d’autrefois.

Voici donc en images, un hommage à la CADILLAC.

Cadillac Sixty-Special, 1940. Photographe Georges Beullac, 1954.

Cadillac Sixty-Special, 1940. Photographe Georges Beullac, 1954.

Cadillac série 62 Sedanette, 1947. Photographe Georges Beullac, 1954.

Intérieur d'une Cadillac série 62 Sedanette, 1947. Photographe Georges Beullac, 1954.

Cadillac série 62 Sedanette, 1947. Photographe Georges Beullac, 1954.

Cadillac, 1947. Photographe Georges Beullac, 1949.

Cadillac Sixty-Special, 1938. Photographe Georges Beullac, 1938.

Un trophée de chasse sur une Cadillac, 1956. Photographe Joffre Plamondon, 1959.

Funérailles à Sainte-Croix de Lotbinière en mai 1963. Photographe Joffre Plamondon.

Funérailles à Charny le 19 mai 1956. Photographe Lefaivre & Desroches

Un couple près d'une Cadillac 1956 devant le concessionnaire Cadillac sur la rue de la Couronne à Québec. Photographe Lefaivre & Desroches, 20 octobre 1956.

Funérailles à Limoilou le 19 août 1957. Photographe Lefaivre & Desroches

Deux ambulances de marque Cadillac le 30 août 1975. Photographe Lefaivre & Desroches

Aménagement intérieur d'une Cadillac ambulance le 30 août 1975. Photographe Lefaivre & Desroches

À la prochaine

Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe