Article ‘La loi du silence’

Richard Garneau 1930-2013

Dimanche 20 janvier 2013

Beaucoup de Québécois, comme moi, ont été déçus d’apprendre ce matin, le décès du commentateur sportif, Richard Garneau.

Pour les internautes qui me lisent d’outre-mer et qui ne savent pas de qui je parle, je vous dirais simplement qu’il faisait partie du paysage télévisuel québécois depuis plusieurs décennies. Personnellement et peut-être comme beaucoup de gens autour de moi, je ne suis pas un amateur de sports et pourtant je le connaissais depuis au moins trente ans. J’ai eu aussi l’opportunité de le rencontrer à quatre reprises.

Le 26 novembre 2011, j’étais l’un des invités de l’animateur Joël Le Bigot à l’émission « samedi et rien d’autre » sur la première chaîne de Radio-Canada. Monsieur Garneau, avait une chronique à cette émission. Comme j’attendais mon tour en sirotant un café avec deux autres invités. Monsieur Garneau s’est joint à nous. Nous avons parlé de notre ville natale, la Ville de Québec. Il avait entrepris sa carrière dans cette ville pour le compte de CFCM-TV. Nous avons aussi parlé de photographies d’archives. Je lui ai confié que j’avais une photographie qui datait du 25 septembre 1954 sur laquelle il apparaissait avec un micro dans un car de reportage pour la diffusion d’un téléthon au Palais Montcalm. Je lui en avais offert une copie de cette image par la suite.

C’était un homme de grande stature, une grande voix des événements sportifs, une personne très sympathique. J’imagine que tous ceux qui ont travaillé avec lui et plus particulièrement l’équipe de « samedi et rien d’autre » émission à laquelle il participait encore, sont tous très peinés. Je lisais ce matin, les commentaires de son fils qui parlait de l’incertitude qu’il avait d’espérer le rétablissement de son père, qu’il avait peur de se faire une fausse joie, cela m’a rappelé ce que j’ai moi-même vécu du mois de novembre 2010 à février 2011 pendant la convalescence de ma mère. Je souhaite à tous ceux qui le côtoyaient régulièrement, mes condoléances.

Je vous présente quelques photographies qui ont un lien avec monsieur Garneau

C'est à Québec qu'il voit le jour

En 1952, il est figurant pour le film « La loi du silence (I Confess) » d'Alfred Hitchcock

Le 25 septembre 1954, il est coanimateur pour un téléthon au Palais Montcalm (C'est la photographie que je lui ai remis. Il est assis avec le micro à la main)

Pour ce téléthon, il est à l'emploi de CFCM-TV à Québec

Le studio de télévision est situé à Sillery

Bonne journée

Jocelyn Paquet, Les Archives du Photographe